pirater un site web

Comment pirater un site
Internet avec du HTML
Si vous maîtrisez le HTML et le JavaScript,
alors vous pouvez accéder aux sites Web
protégés par des mots de passe. Vous
voulez savoir comment ? Lisez plutôt ce qui
suit …
Publicité
Ouvrez le site que vous voulez
pirater. Tapez un nom d’utilisateur
et un mot de passe quelconques
dans le formulaire de connexion
(par exemple : nom d’utilisateur :
“moi” et mot de passe : “entrez” ).
Une erreur se produit en disant que
le nom d’utilisateur et/ou le mot de
ne sont pas bons. C’est à ce stade
que vos connaissances vont vous
être utiles.
Faites un clic droit n’importe où
sur cette page d’erreur et
choisissez “ Source de la page” .
Vous allez découvrir tout le
codage HTML et JavaScript de la
page . Vous pourrez lire des
instructions du genre : . Après avoir
récupéré l’adresse du site, placez-la
avant login, ce qui donne :
«  »)
Ensuite, supprimez toutes les
lignes en JavaScript qui
précèdent et qui servent à
valider vos informations sur le
serveur. (Tout est dans le codage
et dans les changements que vous
ferez : aussi soignez-les. La réussite
dépendra de votre savoir-faire en
matière de suppression des lignes
en JavaScript. Ce sont elles qui
valident les informations de votre
compte.)
Repérez l’expression : «  » [respectez la
ponctuation !], puis remplacer
par
. Au cas où il y aurait
une routine qui vérifie la longueur
du mot de passe, remplacez
l’ancien mot de passe par un mot
de passe de longueur identique.
Sauvegardez, sur votre disque
dur, ce fichier modifié avec la
commande “ enregistrer sous …”
en lui donnant une extension en
.html (par exemple :
fichiermodifie.html)
Ouvrez votre fichier ‘chan .html’
en double-cliquant dessus. Vous
vous apercevez des changements
opérés par rapport à l’original. Ne
vous inquiétez pas ! C’est presque
fini !
Entrez alors un nom d’utilisateur
de votre choix [par exemple :
hacker] et un mot de passe [par
exemple : ‘entrez’]. Vous avez réussi
à entrer sur le site web en question
et vos login et mot de passe sont
désormais dans la base de données
du serveur.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :